Tag Archives: conférence

Conférence américaine sur l’optimisme

Cette semaine, j’ai eu l’occasion de suivre un séminaire aux USA consacré à l’avenir dans le travail. La grande question du temps de travail y a naturellement fait l’objet de nombreuses interventions. Parmi les nombreuses interventions auxquelles j’ai assisté, l’une d’elles m’a paru particulièrement pertinente : en effet, elle remettait le contexte actuel en perspective et offrait une vision globale pour répondre à cette question. L’intervenant y démontrait pour quelles raisons l’humanité allait travailler moins pour gagner toujours plus. Et ce n’était pas une vue de l’esprit : ce mécanisme était déjà lancé, et ce depuis plus d’un siècle. Les multiples innovations qui sont nées au cours de la révolution industrielle nous ont en effet permis de nous enrichir, de vivre dans de meilleurs conditions, non seulement avec une plus grande espérance de vie mais aussi en meilleure santé. Les professions réclament aujourd’hui moins de temps et sont moins une menace pour notre santé que par le passé. Remettons les choses en perspective : nous profitons à présent d’une santé, d’une espérance de vie et d’un niveau de vie dont ne pouvaient même pas rêver les empereurs au Moyen Âge ! Le scénario selon lequel, à l’avenir, nous devrons tous travailler jusqu’à l’âge de cent ans est donc dépourvu de sens. C’est tout l’inverse qui va se réaliser. La R&D n’a de cesse de rendre l’être humain plus productif et lui permet de travailler de moins en moins longtemps, de moins en moins durement, tout en gagnant en valeur ajoutée. En Europe, le temps où la majeure partie de la population travaillait dans le secteur de l’agriculture est désormais terminé : engins agricoles, engrais, et évolution des techniques d’agriculture ont changé la donne. Au cours des deux derniers siècles, nous avons principalement dédié l’augmentation collective de notre espérance de vie et de notre richesse à davantage de temps libre. Le fait que nous devions aujourd’hui à nouveau travailler plus longtemps n’est qu’un problème passager, car ous avons pris une avance sur des fonds que nous n’avions pas encore engendrés. Mais l’estimation la plus probable à propos de l’avenir nous laisse deviner qu’il y aura toujours plus de richesse globale, moins de travail et davantage de temps libre pour tous. Ce séminaire aux Etats-Unis m’a fait l’effet d’une vraie bouffée d’air frais face au catastrophisme qui prédomine en ce moment. Je vous laisse le site web de l’organisateur de ce séminaire aux USA, si vous souhaitez en savoir plus.