Réduire les risques sanitaires liés à l’irrigation des eaux usées

Les Directives OMS pour l’utilisation sans risque des eaux usées, des excréta et des eaux ménagères en agriculture (WHO Guidelines for the Safe Use of Wastewater, Excreta and Greywater in Agriculture) définissent un programme complet d’évaluation et de gestion des risques en vue de protéger la santé publique, dans l’optique de maximiser les avantages d’une réutilisation sans risque de l’eau pour la santé. Le manuel de planification de la sécurité de l’assainissement fournit des conseils étape par étape pour la mise en œuvre de l’approche d’évaluation et de gestion des risques. La perspective à barrières multiples va au-delà de la qualité de l’eau d’irrigation pour traiter également les problèmes de contamination post-récolte en plaçant les obstacles aux points de contrôle critiques le long de la chaîne de production alimentaire. Ces barrières visent à réduire au minimum les risques et peuvent être collectivement efficaces même si l’une s’avère défaillante. Cette approche est appliquée aussi bien dans les pays à faible revenu, où l’irrigation par les eaux usées non traitées est courante et le traitement des eaux usées limité, que dans les pays développés ayant adopté les principes d’analyse des risques et de maîtrise des points critiques (HACCP). L’approche a été mise en œuvre en Jordanie, où l’utilisation planifiée des eaux usées est encouragée depuis 1977 et où plus de 90 % des eaux usées traitées sont actuellement utilisées pour l’irrigation. Pour faire face à des préoccupations de santé et des capacités de surveillance limitées, les autorités jordaniennes ont introduit en 2014 des directives nationales sur la qualité de l’eau et l’irrigation. Dans le cadre de la Stratégie nationale sur l’eau 2016-2025, les directives nationales s’appuient sur l’approche plus souple d’un objectif sanitaire décrite dans les Directives 2006 de l’OMS.

Notice: This work is licensed under a BY-NC-SA. Permalink: Réduire les risques sanitaires liés à l’irrigation des eaux usées.